top of page

Tout savoir sur la datte

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la datte n’est pas le fruit du palmier, mais bien du « palmier dattier ». Une confusion bien légitime tant ces 2 arbres se ressemblent…d’autant qu’ils font partie de la même famille. Une confusion que ne font certainement pas les producteurs de dattes de Mali, tant la culture de ce fruit est importante pour ce pays. Elle vaut son pesant d’or dans la gastronomie locale, notamment celle des régions du Nord (Gao, Tombouctou, Kidal et Kayes) et partout où il fait chaud.

Les dattes
Les dattes

Au Mali, c’est dans l’Adrar des Ifoghas, au Nord-Est du pays, que lla phœniciculture (culture du dattier) prend ses origines avec une trace historique dès le 14ème siècle. 700 ans après, la production reste encore artisanale, notamment à la main. En effet, pour une fécondation optimum, la récolte du pollen se pratique manuellement après avoir grimpé à la bonne hauteur pour récupérer une grappe de fleurs mâles. Le pollen récolté dans un sac, sera ensuite inséré dans les fleurs femelles. Cette opération minutieuse est très délicate. En effet, le dattier n’est pas un arbre très fécond. Et il faudra attendre près de 10 ans pour qu’un dattier puisse produire une trentaine de kilo de dattes en moyenne ! Une datte, ou plutôt des dattes… Il existe plus de 300 variétés de dattes, selon leur origine. Ainsi, on parlera entre autres de la « Medjool » (ou « Medjoul), charnue, tendre et parfumée avec son goût extraordinaire tirant sur le caramel, de « l’Allig » (ou Ftimi), très sucrée et utilisée pour les pâtisseries orientales… ou de la « Degla beïda » les dattes blanches à chair dure, plutôt consommées par les nomades qui profitent d’une capacité de conservation plus grande. Et autant de façons de la déguster ! Vous aurez donc le choix dans la datte… que vous pourrez consommer autrement que fraîche ou sèche, comme cela se fait généralement. Elle pourra être cuite dans de délicieux plats en accompagnement d’une volaille ou d’agneau, agrémenté d’épices avec qui elle se marie parfaitement, ou consommée en pâtisserie d’inspiration orientale. ,La datte peut aussi accompagner vos salades pour une touche gourmande… être consommée sous forme de smoothie ou d’infusion, en confiture ou en remplacement des fruits secs dans votre bouillie d’avoine du matin. Et si vous voulez vous en servir autrement que sous la forme d’un fruit délicat, sachez que vous pourrez aussi l’utiliser comme monnaie d’échange… Vous l’aurez compris, la datte n’est pas qu’un fruit. C’est aussi un élément important dans le quotidien du continent africain. Et pas seulement lors du Ramadan !

46 vues0 commentaire

댓글


bottom of page